Martinville est une commune française de quelques 3000 habitant-e-s, tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Ni riche ni pauvre, elle présente une économie mixte : plusieurs fermes agricoles, une industrie de transformation employant une main d'oeuvre pee qualifiée mais également une fromagerie reconnue pour son AOC* le "Saint Martin". Les services publics y ont une place importante : hôpital, maison de retraite. Martinville n'est pas particulièrement touristique, ni dans l'orbite d'une grande métropole économiquement attractive. Enfin, un gisement potentiel de gaz de schiste se trove sur son territoire.

Cette infographie anticipe les conséquences dramatiques du Tafta pour la commune de Martinville, ses habitant-e-s et son environnement. Bien que fictive, elle s'appuie sur des faits entièrement réels : textes en discussions dans le cadre des négociations du Tafta, bien sûr, mais également les accords commerciaux antérieurs, les litiges passés face à des tribunaux d'arbitrage*, et les fuites concernant les demandes des grandes entreprises et de leurs lobbies.

Scroller cette page à l'aide de la mollette de votre souris (ou des touches).

Désintox : Non, Tafta ne créé pas plus d'emplois !

L'Union Européenne annonce un gain de 400 000 emplois pour l'Europe, promesse invérifiable d'un centre privé d'expertise (Centre for Economic Policy Research). En revanche une étude publiée par l'université américaine de Tufts estime que le traité engendrera une perte de 600 000 emplois dans l'UE, dont 130 000 emplois pour la France.
Plus d'infos : Le partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement, Désintégration Européenne, Chômage et Instabilité, Jeronim Capaldo, octobre 2014.
TAFTA n'est pas une fatalité !
Découvrez le

Téléchargez le PDF TAFTA


PARTAGE

          
Une réalisation
Glossaire Chronologie